+33 (0)4 78 35 42 32 contact@exportease.fr

Le Sénégal, un marché attractif pour les investisseurs

Les 7 raisons d’investir au Sénégal (1/4)

Tous les indicateurs économiques le démontrent : le Sénégal, pays en forte croissance et partenaire privilégié de la France, fera partie des économies les plus dynamiques en 2018. Mais concrètement, pourquoi est-ce le bon moment pour investir au Sénégal ?

Nous avons identifié les 7 raisons principales qui motivent les chefs d’entreprises à s’intéresser à ce pays émergent. Découvrez-les dans une série de 4 articles diffusés dans le blog d’Export’ease ces quatre prochaines semaines d’août.

1. Un pays stable et ouvert

La stabilité politique du Sénégal est citée en exemple dans le monde entier.

Le Sénégal s’est affirmé comme un acteur influent, qui se distingue par son leadership dans la prise de grandes décisions en faveur du continent.

Démocratie, multipartisme, solidité des institutions, reconnaissance des droits politiques et sociaux, liberté d’expression font du Sénégal un modèle en Afrique.

Situé sur la façade Atlantique du continent africain, le Sénégal de par sa position géographique est une porte d’entrée privilégiée en Afrique de l’Ouest.

 Véritable carrefour de l’Afrique de l’Ouest, le Sénégal est un pays aux influences multiples conciliant modernité et respect des traditions.

Dakar, capitale moderne et dynamique témoigne de cette ouverture sur le monde.

Pays de la « TERANGA » (mot désignant le sens unique de l’hospitalité accordée à l’étranger et l’accueil chaleureux qui lui est réservé afin que son séjour au Sénégal soit une réussite) le Sénégal est réputé pour être l’un des pays les plus accueillants au monde. La population très largement attachée à cette valeur accorde une attention toute particulière au bien-être de ses hôtes.

Le Sénégal est un lieu d’échangestout investisseur, sans distinction d’origine est libre de s’installer et de développer ses projets dans les meilleures conditions.

2. Des infrastructures modernes et leur effet structurant

Depuis 2000, le Sénégal s’est résolument orienté dans une dynamique de mise à niveau de ses infrastructures structurantes, ayant un impact positif sur l’économie locale.

INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES 

Le Sénégal possède un réseau routier dense et bien entretenu pouvant assurer une circulation fluide des personnes et des biens.Photo n°2 route

A travers un partenariat public-privé (PPP) unique en Afrique subsaharienne signé en 2009 pour l’exploitation et l’entretien de l’Autoroute de l’Avenir reliant Dakar à Diamnadio, la mobilité urbaine dans et vers la capitale est fortement améliorée.

Le partenariat public-privé est un mode de financement par lequel une autorité publique fait appel à des prestataires privés pour financer et gérer un équipement assurant ou contribuant au service public.

Le partenaire privé reçoit en contrepartie un paiement du partenaire public et/ou des usagers du service qu’il gère. Ce mode de financement est présent dans de nombreux pays sous des formes variées.

INFRASTRUCTURES AÉROPORTUAIRES

Le Sénégal dispose de trois aéroports internationaux : Dakar, Saint Louis et Ziguinchor.

photo n3 Aéroport-international-Blaise-Diagne-2-4

Pour faire face à l’accroissement du trafic aérien de passagers comme du fret et dans une volonté de proposer des prestations de qualité dans un cadre moderne et fonctionnel, l’aéroport international Blaise Diagne situé à Diass à 40 kilomètres au sud de Dakar a été inauguré en janvier 2018.


photo n4 Aeroport

 

Les plus grandes compagnies aériennes desservent le Sénégal avec des liaisons directes vers les capitales américaines, européennes, asiatiques, du Moyen-Orient et vers le reste de l’Afrique.

Le transporteur national Sénégal Airlines offre des vols réguliers vers de nombreuses destinations.


INFRASTRUCTURES PORTUAIRES

photo n 5Le Port Autonome de Dakar (PAD) offre des conditions idéales d’accès et de séjour aux navires grâce à une rade stable, bien protégée en eau profonde. Tout type de marchandise (vrac, conteneurs en sec et réfrigérés, hydrocarbures…) peut être accueilli et stocké à l’import comme à l’export.

La construction du Port du Futur qui vise à accroître la capacité d’accueil du PAD entre dans le cadre du partenariat public-privé.


INFRASTRUCTURES FERROVIAIRES

photo n 6 TER

Le chemin de fer avec ses 1060 km de voies ferrées constitue une alternative intéressante pour le transport de marchandises et de matières premières en particulier sur l’axe Dakar-Bamako (Mali) qui donne accès à la sous-région ouest africaine.

La future ligne de TER longue de 57 kilomètres reliera en 2019 la gare historique de Dakar à sa banlieue ainsi qu’au nouveau pôle urbain de DIAMNIADO. A terme, le TER doit relier la capitale Sénégalaise au nouvel Aéroport international Blaise DIAGNE en 45 minutes.

Encore plus de raisons d’investir au Sénégal dans notre prochain article.

Source : http://investinsenegal.com/