+33 (0)4 78 35 42 32 contact@exportease.fr

Le Sénégal, un marché attractif pour les investisseurs. La suite

Les 7 raisons d’investir au Sénégal (2/4)

Tous les indicateurs économiques le démontrent : le Sénégal, pays en forte croissance et partenaire privilégié de la France, fera partie des économies les plus dynamiques en 2018. Mais concrètement, pourquoi est-ce le bon moment pour investir au Sénégal ?

Nous avons identifié les 7 raisons principales qui motivent les chefs d’entreprises à s’intéresser à ce pays émergent. Découvrez-les dans une série de 4 articles diffusés dans le blog d’Export’ease ces quatre prochaines semaines d’août.

3. Une économie saine et compétitive

La mise en œuvre des réformes structurelles, l’exécution des projets d’infrastructures et l’amélioration du climat des affaires, sont entre autres les facteurs qui ont assurés la pente ascendante de l’économie du Sénégal.

L’économie du Sénégal est solide et a enregistré de bons résultats au cours des dernières années. Sa performance économique a été saluée dans un contexte d’incertitude au niveau mondial.

  • UN « SÉNÉGAL ÉMERGENT »

C’est grâce à une Politique de Développement Economique et des politiques sectorielles (éducation, santé, agriculture, énergie, développement local, secteur privé,) que l’Etat a su créer une économie sénégalaise émergente.
Photos 1 et 2

L’Etat Sénégalais peut se féliciter des résultats obtenus en quatre ans de mise en œuvre du Plan Sénégal émergent (PSE).

Le taux de croissance du PIB a atteint 6,7% en 2016 contre 6,5% en 2015. Il est calculé à 6,8 % en 2017 et projeté à 7,0% pour l’année 2018, une première dans l’histoire économique du Sénégal, qui n’a jamais affiché un taux de 6% sur quatre années consécutives.

En Afrique, le classement des 10 économies les plus compétitives est dominé par :

1- ÎLE MAURICE

6 – ALGÉRIE
2 – RWANDA 7 – NAMIBIE
  3 – AFRIQUE DU SUD  8 – KENYA
4 – BOTSWANA 9 – TUNISIE
 5 – MAROC

10 – EGYPTE

 

Le Sénégal en se classant à la 11ème place africaine fait partie des 4 pays (Ethiopie, Sénégal, Tanzanie et Ouganda) qui ont amélioré leur performance pendant 5 années consécutives. (Rapport mondial sur la compétitivité 2017 – 2018)

photo 3 le-tout-nouveau-centre-international-des-conferences-d-alger-accueille-forum-africain-d-investisseme


 

  • UN ENVIRONNEMENT FAVORABLE AUX AFFAIRES

Photo OHADA

Le Sénégal a su se doter des instruments juridiques et réglementaires nécessaires pour faciliter les activités économiques, encourager les investissements et assurer les conditions d’une saine concurrence entre les entreprises.

Le droit des affaires est régi par le Traité de l’Organisation pour l’harmonisation du droit des affaires en Afrique (OHADA), qui permet de sécuriser l’environnement juridique des entreprises.

Les formalités administratives pour l’exercice d’activités économiques ont été simplifiées par la mise en place d’un guichet unique au sein de l’APIX.


photo 5 apix

L’APIX accompagne les investisseurs et facilite toutes les formalités administratives de création ou de modification des entreprises. L’agence gère également les agréments au code des investissements et au statut de l’entreprise franche d’exportation.

Les investisseurs peuvent aussi s’appuyer sur des services bancaires et financiers de classe mondiale. Le Sénégal compte plus d’une quinzaine de banques tant commerciales, d’investissement, de développement, que de banque d’affaires.

  • UNE STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT AMBITIEUSE

Ces dernières années, les pouvoirs publics ont affiché une forte volonté de développer le pays en initiant des projets ambitieux, notamment en renforçant la mobilité urbaine :

  • Mise en place d’infrastructures routières, principalement à Dakar et à Thiès avec la construction de nouvelles routes et des échangeurs améliorant considérablement la mobilité urbaine, et rénovation des principales routes nationales (N1, N6 et N7),
  • La construction d’une autoroute à péage, de 32 km entre Dakar et la nouvelle ville Diamniadio, qui a pour but d’améliorer considérablement les desserts entre Dakar et sa Banlieue,
  • Le lancement du Programme « MILLENIUM CHALLENGE ACCOUNT » (MCA – SENEGAL) d’un montant de 450 Millions de dollars pour la promotion agricole dans la région du Fleuve Sénégal.

photo 8 V2

4. Des ressources humaines de qualité

Le développement et l’émergence économique du Sénégal passent par la disponibilité des ressources humaines de qualité – le développement du capital humain fait partie des axes majeurs du Plan Sénégal émergent.

PHOTO 6Convaincues que l’éducation et la formation des hommes et des femmes constituent une richesse inestimable pour le pays, le Sénégal consacre plus d’un tiers de son budget national à l’éducation. 

A travers l’enseignement supérieur et la formation professionnelle, le Sénégal bénéficie depuis son indépendance, d’un statut de pôle privilégié de compétences.

Les disciplines enseignées vont des métiers d’entreprises, de l’économie, de la finance, aux filières scientifiques et techniques.

Cette politique de l’enseignement supérieur et professionnel a considérablement contribué à la promotion des ressources humaines et a doté les entreprises et opérateurs économiques installés au Sénégal, d’un personnel qualifié à des coûts compétitifs.

PHOTO 7 Le nombre d’étudiants dans l’enseignement supérieure est estimé environ entre 120 000 et 150 000 étudiants repartis entre cinq Universités publiques (Dakar, St-Louis, Thiès, Bambey et Ziguinchor) et une quarantaine d’Instituts et d’Ecoles d’enseignement supérieur.

Le coût de la main d’œuvre se mesure à travers le Salaire Minimum Interprofessionnel garanti (SMIG) fixé à un taux horaire de 209,10 FCFA soit 0,32 euro et en vigueur depuis 1996 et celui du Salaire Minimum Agricole Garanti (SMAG) fixé à un taux horaire de 182,95 FCFA, soit 0,28 euro.

Sources : 

http://teranganews.sn/2017/12/economie-pib-pourrait-atteindre-7-2018/

http://www.senemedia.com/article-8288-rapport-mondial-sur-la-comptitivit-2017-2018-le-sngal-gagne-six-points.html

https://www.sec.gouv.sn/les-atouts-du-s%C3%A9n%C3%A9gal

https://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/les-10-points-clefs-du-senegal_1386833.html

Repondre